The Brown Side of the Moon

Publié le par lui-même

Dans la série "on s'en fiche royalement, et franchement, le pathétisme est au rendez-vous puisqu'il y a des gens qui vont payer le gros motton pour aller voir et entendre de la musique et des paroles sans goûts et esthétisme artistique du genre Run, rabbit run-Dig that hole, forget the sun-And when at last the work is done-Don't sit down -It's time to dig another one ", Roger Water, le gars qui a rendu fou Syd Barett parce qu'il était trop égocentrique, manque évidemment d'argent et de gloire. Il nous la ramène avec le très mal vieilli Dark Side of The Moon, EN CONCERT!!! Wow...Et devinez quoi? Ben oui, le Colisée Diabète Pepsi de Québec était plein à craquer!

Commenter cet article

Yves 06/06/2007 22:37

Pas mal d'accord. Mais je me souviens d'avoir vu un show du Roger il y a pas mal d'années. C'était un show excellent (dans le style expérience), bien que basé sur du matériel pas mal moyen (Radio Kaos?). CÉtait le temps où il essayait au moins d'apporter du nouveau matériel.Mais en show, y'était bon. Il rejoint le club sélect des Patrick Normand, Bruce Dickenson et Fernand Gignac.

lui-même! 05/06/2007 21:13

Prétentieux! Exacte.

LadyW 05/06/2007 21:01

Ha! J'le savais que je pouvais pas être la seule au monde à trouver Pink Floyd poche et prétentieux.Interventionniste, décidément tu me plais.