Ciel! Où vais-je pouvoir manger un tartare et boire un pastis orange maintenant que le Continental et l'Barouf est détruit?

Publié le par lui-même

Oui, l'endroit où les vedettes de Radio-Canada et autres théâtreux plateau est passé au feu hier! Imaginez,  à la une des nouvelles de 20h hier soir,  on annonçait l'horreur! Une dame, en pleur et visiblement sous le choc, souhaitait ne plus jamais revoir ça de sa vie! Un restaurant dont le menu très bistro parisien d'il y a 40 ans (avec la face de batte des serveurs en prime) et un bar vraiment ordinaire où la clientèle extraordinaire du Plateau (donc la crème de la crème de la province bien sûr) se cuitait pendant les 5 à 7 et où les cinquantenaires bien placés allait  se lever un peu de viande fraîche (viande qui souhaite tellement passer dans la prochaine série Scoop 4...), hé bien, pfffttt! Parti en feu!
Imaginez, qu'est-ce que le Québec va devenir??? La culture québécoise va-t-elle survivre? Où les journalistes de La Presse pourront faire leur 5 à 7??? Georges Hébert Germain pourra-t-il se trouver une autre place pour faire son intéressant en buvant un Perrier citron?
C'est Sarajevo sans les balles, c'est New Orleans sans les blacks, c'est Genesis sans Peter Gabriel ( remarquez quand vous parlez à quelqu'un de plus de 40 ans comment ça revient  rapidement dans la conversation ça).
Va-t-il y avoir une vague d'immigration qui va faire que le Plateau déménagera au Chanteauteuil à Québec, ou au Sens Unique à Rimouski??? À go, l'action des séries télévisés se passerait:
-au Sacrilège quand les bums complotent ou font un deal de coke-ecstasy,
-à l'Utopie, quand il y a un contrat entre le big boss et le jeune loup,
-sur St-Joseph pour les scènes urbaines,
-chez JA Moisan quand Isa apprend à sa meilleure copine artiste Lili qu'elle a une relation avec la nouvelle secrétaire de sa firme de comm,
-à l'entrée de la Caserne Dalhousie quand le potentiel couple sorte du théâtre,
-etc.
  Je vais aller faire une bonne heure de yoga sur les Plaines et irai prendre un gin tonic au Jules & Jim pour me faire oublier ça... 

Commenter cet article

Big Sists 31/07/2007 21:25

Cé vrai que té méchant Interventionniste. Pis en plus de ça tu fais de l'âgisme. Cé pas juste les cinquantennaires qui levaient de la viande fraîche au Conti, y'avait aussi ceux qui espéraient passer pour des cinquantennaires!!

Ostide Calisse 30/07/2007 17:07

Il y a tellement de restaurants et de bars dans le Plateau qu'un incendie qui survient n'a pas le choix de brûler l'un et/ou l'autre. Et justement parce qu'il y en a beaucoup, les alternatives ne manquent pas.

LadyW 26/07/2007 13:42

Ah cher Interventionniste...T'es donc ben méchant! Moi St-Denis j'y vais jamais, y'a jamais de parking pour les minivans de maman banlieusarde. Par contre, si le St-Hubert de Taschereau brûlait... Là, là, un désastre je te dis...