"Je suis rital et je le reste" : Peter North, Nelson Piquet et Barzotti

Publié le par lui-même

Pour ceux qui ont plus de, disons, 28 ans et qui ont une culture populaire louche et/ou psychotronique, vont avoir un refrain complètement pourri pour le reste de la journée dans la tête. C'était Claude Barzotti qui chantait ça début 80. Barzotti était belge, immigré. Avec un peu de recul, je me rapelle qu'il avait un vidéoclip de cette toune et que, grossomodo, le concept, c'est qu'il chantait dans une espèce de mine à ciel ouvert, une carrière avec des bulldozers et tout le kit. Pour quelqu'un qui voyait et entendait ça et qui venait du Québec, c'était un espèce de :"Pourquoi Rital et pourquoi une mine de charbon???" Bon, étant belgophile déclaré, je comprends absolument tout maintenant. Peut-être qu'avec les paroles vous comprendrez?

A l'école quand j'étais petit, je n'avais pas beaucoup d'amis.
J'aurais voulu m'appeller Dupond, avoir les yeux un peu plus clairs,
Je revais d'être un enfant blanc, j'en voulais un peu à mon père.
C'est vrai je suis un étranger, on me l'a assez répété
J'ai les cheveux couleur corbeau , je viens du fond de l'Italie,
Et j'ai l'accent de mon pays , Italien jusque dans la peau.

Refrain:

Je suis rital et je le reste, et dans le verbe et dans le geste,
Vos saisons sont devenues miennes, et ma musique est italienne.
Je suis rital dans mes colères , dans mes douceurs et mes prières,,
J'ai la mémoire de mon espèce , je suis rital et je le reste.

J'aime les amours de Verone, les spaghettis, le minestrone,
Et les filles de Napoli, du rhin , rhum et mes voisines,
Et la Joconde de Vinci qui se trouve Hélas à Paris.
Mes yeux délavés par les pluies de vos automnes et de l'ennui,
Et par vos brumes silencieuses, j'avais bien l'humeur voyageuse
Mais de raccourci en détour j'ai toujours fait l'aller-retour.

 Retour au refrain (1fois)
C'est vrai je suis un étranger, on me l'a assez répété
J'ai les cheveux couleur corbeau , mon nom à moi c'est Barzotti,
Et j'ai l'accent de mon pays , Italien jusque dans la peau.

C'est-y pas beau ça! Musique commandité par Casio.
Et vous vous dites:"qu'a-t-il chanté en plus de ce méga-succès?"
Et c'est là que la réponse jaillie comme un Peter North au (très) plein sommet de sa gloire : 

Le slow maintes fois dansé dans les party de bureau Aime-moi;
La délicieuse et véridique Femmes, je vous aime;
La mélancolique  Madame;
Le méga hit triste Prends bien soin d'elle;
Et la savoureuse mais souvent oublié Si tu savais Nelson Piquet
(Si tu savais Nelson Piquet, ce que j't'en veux d'avoir ta tête
Elle te voit comme un géant et elle me parle de toi tout le temps
Si tu savais Nelson Piquet, comme quelques fois je te déteste
Chez elle y a ta photo partout, mais moi je ne l'épate, pas du tout
Nelson Piquet)

À propos de cette dernière chanson, vous vous souvenez de la tronche à Nelson Piquet au fait?
Nelson Piquet

Et Barzotti?

Du style, de la classe...
Et pourquoi un article ce matin sur lui? Pas capable de dormir, une toune poche dans la tête ( je suis rital et je le reste...) activée par la lecture d'un article sur Berlusconi....
Et là, vous vous dites: "Grâce à l'Interventionniste, j'ai cette satannée chanson dans la tête!" Alors quelques mots magiques: "ET SI TU N'EXISTAIS PAS, DIS-MOI POURQUOI J'EXISTERAIS?"
De rien.

Commenter cet article

l 24/04/2006 20:17

Pour cette fois-ci, je passe.

Yves 24/04/2006 20:08

L'autre type avec qui je corresponds souvent sur ce genre de sujet. Désolé pour la confusion. Jamais je n'oserais comparé l'étoile polaire des blogueurs avec un simple mortel.

l 22/04/2006 03:59

Érick? c'est qui ça?

Yves 21/04/2006 20:01

Merci david t. Podium m'a l'air d'être tout un film. Ça va me rappeler la belle époque des concours d'Elvis.
Erick, un peu de respect SVP pour MONSIEUR Claude François. Si tu n'as pu découvrir que le premier degré d'une phrase aussi songée que  "à St-Tropez y a des nanas et des copains...", c'est ton problème.
 
 

lui-même-même 21/04/2006 14:59

Yesire!Oui, je veux absolument écouter Podium, surtout que Claude François, c trop un méga drôle! (Ah AaahAh AaahVoiles sur les fillesBarques sur le NilJe suis dans ta vieJe suis dans tes brasAlexandra AlexandrieAlexandrie où l'amour danse avec la nuitJ'ai plus d'appétitQu'un BarracudaJe boirai tout le Nil si tu n'me retiens pasJe boirai tout le Nil si tu n'me retiens pasAlexandrieAlexandraAlexandrie où l'amoue danse au fond des drapsCe soir j'ai de la fièvre et toi tu meurs de froidLes sirèn's du port d'AlexandrieChantent encore la même mélodie wowoLa lumière du phare d'AlexandrieFait naufrager les papillons de ma jeunesse)Yezire!Pour les Orval, forget it. La région de Québec à été écumé par ...bin...euh...disons quelqu'un que tu connais.Et tu es mieux de bien te tenir samedi...L'Interventionniste va venir t'agresser.