L'Interventionniste vous parle bd.

Publié le par lui-même

Oui, je vais faire comme le site oueb de Radio-Canada et vous parler de bd (ben oui! la SRC parle de bd! Bien sûr étant donné que ce style littéraire est relégué aux types mineurs et légers comme les polars, on en parle comme suggestion de lecture d'été...Comme s'il fallait lire des trucs niaiseux l'été, mais l'hiver on entre dans le sérieux! Allez voir la super suggestion ici ).
Au Salon du Livre de Québec, le printemps passé, on y lançait, au kiosque de Mécanique Générale, le recueil Plan Cartésien , où l'on peut y lire une super bonne histoire de l'ami David Turgeon, antenne de l'Interventionniste chez les webmestres, programmeurs, bédéistes (scusez pour ceux qui n'aime pas le terme. Quand vous vous entendrez sur un terme qui n'est pas réducteur ou trop péjoratif, ou pas assez ci, ou trop ça, je l'utiliserez) et autres pale ale. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai acheté ce recueil ainsi que Terriens , encore chez 400 coups/mécanique générale, où l'on y retrouve également une histoire savoureuse de Turgeon (si David se nommait Serge, je pourrait écrire S. Turgeon, ce qui serait vachement drôle! Oui, oui, vous savez comme le poiss...Quoi? Vous aviez compris? Ah....).
Voilà qu'outre les histoires de David, je n'avais rien touché de bd depuis le printemps quoi. Et voilà que j'ai eu l'idée d'amener ces deux recueils en Beauce, afin d'amener de la lecture légère pour les vacances (!!!!!!!!!!!!!!!). Et franchement, plan cartésien m'a plu quasi intégralement. Ce qui est cool, c'est l'aspect très mosaïque de l'ensemble. On y devine pas de thème rassembleur super clairement ce qui donne quelque chose de très...lisible en fait! Bizarre, non? Ce qui aurait pu faire une énorme pizza donne plutôt un excellent et équilibré risotto aux trompettes des Maures, genre.
Je ne peux pas en dire autant de Terriens, où pour certaines histoires, c'est souligné au gros marqueur indélébile que c'est pour parler du racisme. Quoique des fois, par le caractère dérisoire de l'effet "JE PARLE DE RACISME ICI", il y en a des très marrantes; je fais référence à l'histoire de Leif Tande, avec le clown face-à-claques qui désamorce la situation...
Les hisoires que j'ai bien aimé à part ceux de David Turgeon, dans Terriens c'est:
celle de Gigi Perron, espèce d'emo à la the cure, qui se pose des questions;
celle de Frederic Boilet, où un espèce de crapule straight raconte son histoire de mariage avec une asiatique;
le petit conte de Rémy Simard;
Et la méga drôle d'Iris Boudreau, où un petit fils pose une question à son grand-père sur les noirs...
Dans Plan Cartésien, il y a:
celle de Phlppgrrd, où je me suis un peu reconnu, quoi!;
la dark de Daniel Plaisance, quoique c'est pas vraiment mon genre de dessin, mais l'histoire et la mise en page en jette pas mal;
celle de djief et andré-philippe côté, où ici, vraiment l'histoire est succulente. Très bonne idée de scénario autour de deux colocs dont un a une collection assez saugrenue...;
celle de Marc Delafontaine qui, franchement, m'a plu à cause de mon expérience lors de mon tout premier voyage en Europe, à 18 ans, avec mon meilleur ami de l'époque, et où on s'était ramassé à Amsterdam, sans rien de planifié, baragouinant 8 mots d'anglais, super batté et franchement, c'est le mood que l'on retrouve dans cette histoire!;
Le super héros de Boo;
La tordante gentille amibe d'Evlyn Moreau;
Poupapistoc, c'est l'histoire qui m'a fait le plus rire dans ce recueil. Super destroy et une fin quasi inattendue! C'est Christian Daigle et Denis Goulet;
La troublante et triste histoire de Pascal Girard;
Bloc de Petr, où là, c'est esthétiquement que j'ai trippé..;
et enfin, celle d'Iris, dans mes rellignes. Son trait et ses histoires sont particulières, justes et drôles.
En fait, ça serait plus facile pour moi de vous dire ceux que je n'ai pas aimé dans Plan Cartésien, 4 ou 5 vraiment moins fortes. Dans l'ensemble, c'est excellent.
L'Interventionniste vous dit: Achetez ce recueil!


 

Publié dans interventionniste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

adam carrier/ dentiste 31/07/2006 07:31

J'aime bien le gag de s. turgeon

david t 26/07/2006 19:25

dans les suggestions inutiles de radio-cacaca, il y a tout de même trois artistes à paris de sampayo (celui qui scénarise les alack sinner) et zarate (qui a travaillé avec alan moore).  c'est du très bon et pas si léger que ça.  on peut ignorer les deux autres recommandations.